24e Convention ERA : à Marseille, le groupe met l'accent sur les « basics », François Gagnon assure

convention era 2017

24e Convention ERA : à Marseille, le groupe met l'accent sur les « basics », François Gagnon assure

Plus de 1 100 personnes ont assisté, les 30 & 31 janvier 2017, à la 24e Convention nationale du groupe ERA, au Palais des Congrès de Marseille. Le groupe a célébré les fondamentaux du métier d’agent immobilier, et le président a une fois de plus assuré le spectacle.

Quand sonne le clocher du village, il faut quelques secondes pour réaliser ce que la situation a d’incongru : on ne se trouve pas sur la place d’un hameau de Provence, mais bien dans l’un des grands halls du Palais des Congrès de Marseille. Pour sa 24e convention nationale, le groupe ERA a tout misé sur le décor typique : terrains de pétanques, parasols estampillés Ricard, cloches d’église et chants des cigales diffusés dans les haut-parleurs. Entre deux jets de cochonnet, les conférences et les interventions de la journée sont liées par un même slogan : We love basics, « Nous aimons nos fondamentaux ».

Revenir à la source

Tout l’esprit de la convention réside dans ce retour aux fondements du métier d’agent immobilier : le contact humain et le travail de terrain. « Ce sont les vertus absolument essentielles, assure Eric Allouche, le directeur exécutif du groupe. Il est évident que les progrès technologiques ou la digitalisation du métier sont de grandes avancées, mais elles ne remplaceront jamais la personne humaine de l’agent immobilier : les clients ont besoin d’être rassurés par ce contact. »

D’après Eric Allouche, ces fondamentaux retrouvés du métier permettent en partie d’expliquer les très bons résultats affichés par ERA pour 2016 : « L’année a été très bonne pour tout le monde, explique le directeur exécutif, puisque le marché français enregistre une hausse des ventes de 6% par rapport à 2015. Mais elle a encore été meilleure pour ERA : on enregistre plus de 18 % de ventes en plus… Cette progression est due à une application rigoureuse de nos fondamentaux ! »

Valoriser l’esprit de la « famille ERA »

Au fil des conférences, les intervenants ont loué l’esprit de corps qui soude les membres de la grande « famille » ERA. Jean-François Buet, président de la Fnaim, est lui-même monté sur l’estrade pour féliciter les agents immobiliers du groupe, « les plus beaux, les plus intelligents, les plus enthousiastes, qui contribuent au rayonnement du marché et de la profession immobilière en France. »

Signe de cette émulation prônée par ERA, les portraits des meilleurs vendeurs de l’année, façon Marylin Monroe par Andy Warhol, étaient accrochés dès l’entrée du grand hall. « Il faut bien comprendre que le groupe offre de vrais avantages à ses adhérents, insiste François Gagnon, son président. Bien évidemment que les cotisations coûtent leur prix, mais à quoi ça servirait de vous faire payer 50 euros un programme qui vous en rapporterait 30 ? On suit nos agents immobiliers, on les accompagne, on les forme… On fait ce que fait une famille : on s’entraide, on se serre les coudes ! »

Ne jamais baisser les bras face aux obstacles

Une fois de plus, François Gagnon a d’ailleurs assuré le show de la convention : lors de son discours de clôture, il a d’abord évoqué les vertus d’une attitude combative face aux obstacles de la vie. Face à une assistance silencieuse et surprise par  la gravité du discours évoquant la maladie d’un proche – sur lequel il a demandé la discrétion, il a distillé quelques leçons de vie universelle : attitude face à l’adversité, acceptation des obstacles…

Impossible cependant de conclure sur cette note trop solennelle. Chaque participant a reçu un petit sifflet, causant quelques minutes de belle cacophonie dans la salle. Mais François Gagnon s’est mué en chef d’orchestre, et a demandé à chacune des rangée de souffler dans son engin l’une après l’autre. L’occasion de se rendre compte que chaque travée avait en fait un sifflet au son différent. Sous la direction du président, la cacophonie s’est alors transformée en une mélodie plutôt harmonieuse. Simple, et bien pensé. Basic.